8 Étapes pour créer votre entreprise en Afrique

Peu importe si ce que vous devez faire est insignifiant. Faites-le aussi bien que possible. »

Gandhi

Ça y est, vous vous êtes décidé à vous lancer dans l’entrepreneuriat, et vous avez même déjà trouvé votre idée de création d’entreprise. Mais, voilà, vous ne savez pas par où commencer. Pas de panique !

Dans cet article, je vais vous lister et vous expliquer les différentes étapes de la création d’entreprise. Si vous êtes un peu perdu, suivez simplement les huit étapes ci-dessous.

Ces conseils vous aideront, à coup sûr, à concrétiser votre projet de création d’entreprise.

 1- Trouvez votre idée

On commence par le début, et le plus difficile : trouver une idée d’affaire.

Selon moi, une  « bonne » idée : c’est une idée qui apporte une solution à un problème identifié, pour laquelle il existe un marché économique et qui est faisable (sur le plan technique et économique).

Après avoir trouvé votre idée de création d’entreprise, il faudra penser à votre identité visuelle : nom, logo, signature, etc.

À lire aussi : « 7 pistes pour trouver votre idée d’entreprise en Afrique« 

2- Étudiez votre marché

Vous devez faire une petite étude de marché rapide. Pour vous aider, posez-vous successivement ces quelques questions ci-dessous :

D’abord, à qui va s’adresser votre produit / service ? C’est-à-dire vos clients : quelles sont leurs caractéristiques : sexe, âge, goût, plutôt urbain ou rural, etc.

Ensuite, quel est votre offre ? C’est-à-dire votre produit. Je vends quoi exactement ? Cette question va vous aider à définir correctement votre produit, ses caractéristiques, ses usages, etc.

Puis, qui sont vos concurrents ? Sont-ils nombreux ? Quels sont leurs prix ? etc. Pour chaque concurrent, je vous conseille d’analyser leurs forces et leurs faiblesses. Cela vous aidera à positionner votre offre (notamment au niveau des prix). Aidez-vous du modèle SWOT[1].

Enfin, quelle distribution ? Comment vos clients auront –ils accès à vos produits/services ? (en ligne, en magasin physique, via des partenaires).

Cette liste de questions n’est pas très exhaustive, je vous conseille de regarder également sur internet, vous y trouverez d’autres conseils qui vous aideront à avoir un aperçu plus global de votre marché.

À lire également : « Comment faire une étude de marché avant de lancer son entreprise ?« 

3- Analysez vos finances

Votre projet est validé, c’est le moment de faire le point sur vos besoins en financement.

Pour commencer votre activité, vous avez besoin de combien d’argent ? Focalisez-vous d’abord uniquement sur les coûts fixes[2] (matière première, loyer, électricité, salaires, etc.).

Avez-vous suffisamment d’argent de côté pour vous lancer ? Sinon, combien de temps et quel montant vous devez épargner pour avoir suffisamment de capital pour vous lancer ?

Peut-être que vous aurez besoin de trouver un revenu complémentaire, voire un emploi à plein temps, afin d’épargner un peu d’argent avant de vous lancer.

À lire également :  » 5 modèles économiques intéressants pour gagner de l’argent sur Internet « 

4- Rédigez votre business plan

C’est le moment de concrétiser votre projet. Cette étape est cruciale.

Un business plan est un document qui vous permet de chiffrer votre projet. Sur ce document vous allez pouvoir présenter vos offres, le marché, la stratégie et l’organisation de votre entreprise.

Le business plan vous permet de déterminer le futur équilibre financier de votre entreprise entre les dépenses et les recettes. De répondre, notamment, à la question : quand sera rentable votre entreprise, aussi bien sur le court terme que sur le long terme.

En gros, le business plan est le support écrit de votre projet (sur le plan financier).

Vous avez des modèles gratuits de business plan sur internet.

À lire aussi : « Faire un business plan est indispensable avant de se lancer ! », je vous explique comment faire son business plan.

5- Protégez votre projet

Ça y est vous avez validé votre projet (concept, offre, finance…), c’est le moment de protéger votre idée.

Vous serez, sans doute, amené à partager votre idée avec des personnes extérieures (famille, amis, collègues, investisseurs). Vous devez assurer vos arrières et protéger votre idée, car on ne sait jamais.

Par définition, une idée n’appartient à personne. Cela signifie que n’importe qui peut s’inspirer de votre idée. En revanche, un nom, une marque, un logo, une signature, un brevet, un modèle…vous appartiennent.

Renseignez-vous auprès de  « l’Institut national de la propriété industrielle » de votre pays d’origine. Cet établissement à caractère administratif est souvent placé sous la tutelle du ministère de l’Économie, de l’Industrie ou du Numérique. Les démarches varient d’un pays à l’autre. À vous de regarder de votre côté.

6- Recherchez vos financements

Vos économies personnelles ne suffisent pas pour lancer votre projet. Je vous propose plusieurs pistes à exploiter pour trouver vos financements.

La première possibilité est de faire appel à la générosité de votre entourage (famille, amis, collègues). Proposez-leur des parts dans votre entreprise. Cette contrepartie financière pourrait motiver certains de vos proches à vous prêter l’argent dont vous avez besoin pour vous lancer.

Ensuite, peut-être qu’il existe des organismes d’aide à la création d’entreprise dans votre pays d’origine. Renseignez-vous.

Enfin, il vous reste les banques et les investisseurs privés. Autant vous prévenir, ça ne sera pas facile, à moins d’avoir une idée révolutionnaire à la Steve Jobs. Car les banques et les investisseurs privés sont souvent très frileux à prêter de l’argent ; qui plus est, à de jeunes créateurs d’entreprise. Mais, on ne sait jamais, vous n’avez rien à perdre.

7- Choisissez votre structure juridique –statut fiscal

Pensez également à votre statut juridique et à votre statut fiscal.

Le statut juridique est le cadre juridique dans lequel vous allez exercer votre activité (seul ou à plusieurs). Dans certains pays, c’est le statut juridique qui détermine le type d’imposition auquel votre entreprise sera soumise.

En fait, les règles juridiques et fiscales varient énormément d’un pays à l’autre. Le plus simple, c’est de vous renseigner directement auprès des services compétents de votre pays d’origine. Il me semblait néanmoins important de mentionner cette étape. Car elle intervient dans le processus de création d’entreprise.

8- Commencez les démarches

Voilà, nous venons de faire un petit tour d’horizon de tout ce que vous devez savoir et faire avant de vous lancer. L’heure est maintenant à l’action.

C’est le moment de passer aux démarches administratives. Vous devez d’abord enregistrer votre société afin d’obtenir une immatriculation pour votre entreprise. Cette immatriculation vous octroie le droit d’exercer. L’appellation peut varier suivant les pays. Mais quel que soit le pays, vous devez enregistrer officiellement votre entreprise. À moins que vous n’optiez pour le secteur informel, ce dont je vous déconseille très fortement.

À cela s’ajoute également d’autres démarches administratives liées à votre activité : l’ouverture d’un compte bancaire, une assurance professionnelle, les différents documents commerciaux… Ces éléments vous aideront à bien commencer votre aventure entrepreneuriale.

Une fois la paperasse derrière vous, lancez-vous dans la conception de vos produits/services, recherchez vos clients et faites-vous connaître.

Voilà, vous savez maintenant tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer dans la création de votre entreprise. L’article est un peu long, mais je voulais vraiment prendre le temps de bien vous expliquer les différentes étapes de la création d’entreprise. J’ai peut-être oublié certaines étapes importantes. Mais je ne pouvais, malheureusement, pas tout couvrir. D’ailleurs, si vous avez des remarques et des suggestions pour améliorer cet article, je suis preneuse.

Comme d’habitude, si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas à m’écrire (via le formulaire de contact ou dans les commentaires).

À lire aussi :  » 12 idées de business rentables à lancer en Afrique« 

À lire aussi : « 7 Idées de business en ligne à lancer en Afrique« 


[1] L’analyse ou matrice SWOT est un outil de stratégie d’entreprise permettant de déterminer les options offertes dans un domaine d’activité stratégique. Tapez sur Internet « SWOT », et vous aurez des modèles pour aider.

[2] Les coûts fixes sont les coûts indépendants du niveau d’activité ou des quantités produites dont l’entreprise doit s’acquitter pour son bon fonctionnement (loyer, coûts administratifs, électricité hors production, etc.)

Image de couverture : Photo de Tyck via Iwaria.com

5 Replies to “8 Étapes pour créer votre entreprise en Afrique”

  1. […] lire aussi : ” 8 Étapes pour créer votre entreprise” […]

  2. […] Lire aussi “8 Étapes pour créer votre entreprise en Afrique“ […]

  3. […] Lire également : “8 Étapes pour créer votre entreprise en Afrique” […]

  4. […] Lire aussi “8 Étapes pour créer votre entreprise en Afrique“ […]

  5. […] À lire également : « 8 Étapes pour créer votre entreprise en Afrique » […]

Laisser un commentaire

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)