Comment financer son entreprise grâce au « crowdfunding » en Afrique ?

Tous les porteurs de projet d’entreprise, qu’ils se trouvent en Afrique ou en Europe, savent que la recherche de financements est quelque chose d’extrêmement difficile.

Trop petits pour les établissements bancaires et pas assez attractifs pour les fonds d’investissement, les entrepreneurs Africains se heurtent souvent à de grosses difficultés pour trouver des financements. Face à cette situation, la solution du « crowdfunding » (aussi appelé « financement participatif ») émerge depuis peu sur le continent africain.

Dans cet article, je vais vous expliquer les principes du « crowdfunding », comment ça marche, et quelles sont les principales plateformes en Afrique.

Lire également : « 8 Étapes pour créer votre entreprise en Afrique »

Définition du « crowdfunding » ou « financement participatif »

Il s’agit d’une méthode de financement qui consiste à lever des fonds en ligne via des plateformes dédiées à cet effet.

Ces plateformes permettent ainsi à des porteurs de projet d’entrer en contact avec des financeurs, principalement des particuliers, qui agissent dans une démarche philanthropique (pour soutenir des projets qui « ont du sens » ou des projets « coup de cœur »). Mais il peut aussi arriver que certain financeur en retire un petit revenu en échange de leur participation financière.

Lire également : « 5 modèles économiques intéressants pour gagner de l’argent sur Internet »

Comment ça marche ?

Le financement participatif peut revêtir différentes formes :

Le don (ou « reward crowdfunding ») : Dans une logique purement philanthropique, cette forme de financement permet aussi de tester l’accueil du public vis-à-vis de votre produit ou service. Idéal pour tester le potentiel de votre marché. L’argent récolté vient souvent en complément de vos fonds propres.

L’investissement (ou « crowdequity ») : Cette forme d’investissement est souvent utilisée pour financer des projets innovants et peu prisés par les investisseurs traditionnels.

Le prêt (ou « crowdlending ») : Il s’agit d’un moyen particulièrement prisé pour le financement des dépenses non prises en compte par les banques et autres investisseurs, notamment le besoin de liquidité ou projet d’investissement immatériel. L’entrepreneur est financé ici sous la forme d’un prêt par un ou plusieurs internautes.

Avoir recours au financement participatif est très simple. Il vous suffit de vous inscrire en ligne sur la plateforme de crowdfunding de votre choix et de vous laisser ensuite guider par les organisateurs.

Lire également : « 13 Idées de business rentables à lancer en Afrique »

Il existe différentes plateformes de « crowdfunding » en Afrique

Parmi les plus populaires, nous avons :

Afrikwity : Cette plateforme de « crowdfunding » permet de lever des fonds pour investir dans le capital des start-ups et des PME en Afrique. Elle propose aussi une multitude de services pour accompagner, sur les aspects administratifs et juridiques, les jeunes porteurs de projet sur le continent.

FADEV : Il s’agit d’une plateforme de lever des fonds destinée aux porteurs de projet dans le domaine de l’économie sociale et solidaire. Seul petit bémol, le projet doit déjà avoir plusieurs années d’existence et être solidement implanté pour pouvoir bénéficier des fonds. Cela exclut d’office du dispositif les jeunes porteurs de projet.

Jamaafunding : À la différence des autres plateformes de crowdfunding, cette solution vous permet, non seulement, de lever des fonds, mais permet également à vos financeurs de participer à des opérations de bénévolat disponibles sur certains projets.

Fiatope : Il s’agit d’une plateforme de crowdfunding par don, mais avec des domaines prioritaires. Ces domaines prioritaires sont : l’agriculture, l’environnement, la médecine, l’enseignement supérieur, les énergies renouvelables, la technologie et la culture.

Lire également : « 7 Pistes pour trouver votre idée d’entreprise en Afrique »

Comment réussir votre campagne de Crowdfunding ?

Vous devez absolument garder à l’esprit qu’une campagne de financement participatif, c’est avant tout une opération de séduction. Il faudra alors capter l’attention, vous démarquer et convaincre les particuliers de soutenir votre projet.

Je pense qu’avant de se lancer dans une opération de crowdfunding, il est indispensable de prendre le temps pour bien comprendre le fonctionnement de ces plateformes : avant, pendant et après la campagne de lever de fonds.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez solliciter l’aide d’un professionnel ou d’un réseau d’accompagnement des jeunes porteurs de projet.

Pour conclure

Je trouve la solution de financement participatif très avantageuse. En effet, le porteur de projet peut lever beaucoup d’argent tout en limitant la prise de risque, à la différence d’un prêt.

Par ailleurs, plus l’entrepreneur récolte d’argent, mieux il pourra se projeter sur l’avenir de son entreprise (augmentation de l’effectif, lancement d’un nouveau produit, acquisition de nouveaux locaux…).

Enfin, le crowdfunding me semble une source de financement beaucoup plus transparente pour les participants. Car ils savent à quoi va servir précisément leur investissement.

Découvrez les autres solutions pour financer son entreprise en Afrique dans cet article.

Photos : Iwaria.com

One Reply to “Comment financer son entreprise grâce au « crowdfunding » en Afrique ?”

  1. […] À lire également : « Comment financer son entreprise grâce au   «crowdfunding » en Afrique ? » […]

Laisser un commentaire

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)