Comment lancer un service de moto-taxi en Afrique ?

J’ai déjà eu l’occasion d’évoquer, ici dans ce blog, le potentiel du marché des motos-taxis en Afrique. Je souhaite aujourd’hui aller plus loin sur ce business en vous proposant cet article. Je vous dis tout ce que vous devez savoir sur le business des motos-taxis en Afrique et vous explique également comment vous lancer dans ce business.

Un marché à fort potentiel

Comme vous le savez, le trafic routier dans certaines grandes villes africaines est souvent très dense. Les villes sont notamment sujettes à d’énormes embouteillages. Ces embouteillages sont une réelle source de stress pour les Africains dans leur déplacement quotidien. Il faut également prendre en compte l’augmentation des frais de transport, en partie due à la hausse fréquente des prix du carburant dans la région. Résultat, se déplacer aujourd’hui dans de nombreuses métropoles africaines est devenu très compliqué : cher et angoissant pour beaucoup d’Africains.

Une autre donnée intéressante qui explique le haut potentiel du marché des motos-taxis en Afrique, c’est l’augmentation continue de la population dans les villes. En effet, vous avez aujourd’hui de plus en plus d’Africains qui partent des villages pour s’installer dans les villes, la plupart à la recherche d’une vie meilleure.

Au regard de tous ces éléments (embouteillages fréquents, hausse des transports et forte concentration de la population en ville), je pense que proposer un service de moto-taxi à la demande en Afrique peut être vraiment très rentable, si l’on s’y prend bien.

Enfin, la Banque Africaine de Développement estime à plus de 85 milliards de dollars, d’ici à 2050, le marché des motos-taxis en Afrique subsaharienne.

Lire également : « 7 Secteurs d’Activité Rentables en Afrique ». J’y consacre un paragraphe sur le secteur des transports en Afrique et parle un peu du marché des motos-taxis.

Quelles sont les démarches nécessaires ?

La première chose à faire, c’est d’obtenir obligatoirement une licence et se faire enregistrer dans la ville où vous allez exercer votre activité.

Vous devez ensuite réaliser une étude de marché, c’est vraiment capital quand on veut créer une entreprise, quel que soit d’ailleurs le secteur. Analyser le marché, c’est bien identifier : vos forces et faiblesses, vos concurrents, votre cible, votre offre, etc.

Lire également : « Comment faire une étude de marché avant de lancer son entreprise ?»

Autres démarches administratives essentielles : un service d’assurance, ainsi qu’un service de maintenance et d’entretien.

Et, évidemment, vous former à la conduite de deux-roues (surtout si vous envisagez d’être aussi conducteur).

Je vous invite à vous rapprocher de la chambre de commerce de votre ville/région afin de vous renseigner sur les formalités administratives, pour être sûr, avant de vous lancer.

Lire également « Faire un business plan est indispensable avant de se lancer »

Quel business model choisir ?

Deux possibilités s’offrent à vous pour créer votre entreprise de moto-taxi en Afrique :

La première possibilité consiste à créer vous-même votre ligne de transport de moto-taxi. Vous êtes alors propriétaire des motos et employez des chauffeurs pour les exploiter. Vous gérez ainsi entièrement votre service de moto-taxi. Mais cela nécessite un stock important de motos pour employer en même temps beaucoup de chauffeurs. Ceci peut représenter tout de même un investissement financier important au démarrage.

La deuxième possibilité consiste à proposer uniquement une plate-forme de mise en relation entre les particuliers souhaitant se déplacer et les chauffeurs possédant leur propre moto. Vous n’avez alors qu’un rôle d’intermédiaire. Avantage, les chauffeurs sont propriétaires de leur moto. L’investissement financier au démarrage est beaucoup plus faible pour vous ici.

Quel budget nécessaire ?

Au niveau du budget, sachez qu’une moto ordinaire coûte en Afrique entre 30 000 et 80 000 francs CFA, selon la marque et le pays d’achat. Si votre budget vous le permet, vous pouvez importer vos motos depuis l’étranger (notamment en Chine ou en Inde, des marchés pas très chers). Cependant, les frais liés à l’importation des motos peuvent être très élevés.

Il faudra aussi tenir compte du prix du carburant. Celui-ci peut varier en fonction du cours du baril du moment et du pays. Selon le type de business model que vous allez choisir, comme expliqué dans le précédent paragraphe, l’investissement financier au démarrage peut être élevé.

Vous devez enfin investir dans la création d’une plate-forme de réservation en ligne ou mobile. Ceci peut également représenter un coût financier pour l’entrepreneur au démarrage.

Comment gagne-t-on de l’argent ?

Pour gagner de l’argent avec le business des motos-taxis en Afrique, vous avez trois modèles économiques possibles :

La plate-forme de mise en relation entre chauffeurs et particuliers. L’entrepreneur gagne de l’argent en touchant une commission.

La location-vente. Le chauffeur verse à l’entrepreneur une somme d’argent chaque mois et il devient le propriétaire de la moto après une période déterminée.

L’achat et la location de motos. L’entrepreneur achète les motos et les loue ensuite à des chauffeurs contre un bénéfice journalier.

Quel que soit le modèle choisi parmi les trois présentés, je pense que le coût du carburant doit rester à la charge du chauffeur. Car celui-ci peut varier selon le nombre de trajets réalisés dans la journée, les distances parcourues et d’autres paramètres encore.

Lire également : « 5 modèles économiques intéressants pour gagner de l’argent sur Internet »

POUR CONCLURE

Le business des motos-taxis en Afrique est très intéressant et rentable, selon moi. Pour réussir dans ce business, il faut surtout mettre en avant la rapidité des trajets à moto pour les usagers, par rapport à la voiture. Insister aussi sur le fait que la moto est une alternative à la voiture, et donc une solution efficace aux embouteillages.

Autre élément important, la sécurité. Il faut rassurer vos clients. Comme vous le savez, la sécurité dans les transports, en Afrique tout particulièrement, est une préoccupation majeure pour les voyageurs. Je vous conseille donc de proposer, pourquoi pas, des casques de protection (à la location ou à la vente) aux chauffeurs.

Soignez également votre service client. Pour attirer la clientèle rien de tel que le bouche-à-oreille. Et plus que jamais, à l’ère des réseaux sociaux, vous devez proposer un service de qualité et faire très attention à votre réputation.

Voilà, ce que je pouvais vous dire sur le business des motos-taxis en Afrique. Je n’ai pas pu tout dire, car l’article aurait été beaucoup trop long. Mais vous savez l’essentiel !

J’espère que cet article vous a été utile. Comme d’habitude, vous pouvez me laisser vos questions, remarques ou suggestions en commentaire ou via l’affiche de contact.

Lire également : « Comment créer une entreprise de nettoyage en Afrique ? »  

Lire également : « 12 idées de business rentables à lancer en Afrique »

Photos : Iwaria.com – Par : Davlovelyhard, TAMBA, Juvan, Simondecreuze, MrZed,Achrafpictures

2 Replies to “Comment lancer un service de moto-taxi en Afrique ?”

  1. […] À lire également : « Comment lancer un service de moto-taxi en Afrique ? » […]

  2. […] À lire également : « Comment lancer un service de moto-taxi en Afrique ? » […]

Laisser un commentaire

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)