Concept : l’élevage de pigeons, une activité en plein essor au Sénégal

Mon concept « coup de cœur » de ce mois nous vient du Sénégal. Il est porté par l’entrepreneur Ousseynou Diakhaté qui a quitté la gendarmerie nationale pour se lancer dans l’élevage de pigeons. L’élevage de pigeons est une activité qui attire actuellement de plus en plus de jeunes au Sénégal.

Lire également : « Concept : La découverte de l’agriculture hydroponique au Rwanda »

Une activité peu répandue en Afrique

J’ai eu un coup de cœur pour ce concept car l’élevage de pigeons est une pratique peu commune au sein des populations en Afrique, qui sont plus souvent tournées vers d’autres types d’élevage comme la volaille et le bétail.

Ousseynou Diakhaté est le fondateur de « Univers Élevage » au Sénégal. L’entreprise est spécialisée dans l’élevage et la commercialisation de pigeons de race. Il possède aujourd’hui près de 300 pigeons de différentes races. Selon l’éleveur, le prix des pigeons peut dépasser les 350 000 FCFA. Une activité qui serait très prisée des collectionneurs étrangers. D’ailleurs, ces derniers représenteraient même une part importante de sa clientèle.

L’origine de l’idée

Dans un entretien accordé au magazine en ligne AgenceEcofin, Ousseynou Diakhaté explique que l’élevage de pigeons était, au départ, juste une passion. Ensuite, il a eu l’idée d’en faire une activité génératrice de revenus en 2016. Le jeune homme précise aussi qu’il postait souvent sur les réseaux sociaux des vidéos de ses pigeons et que ses abonnés lui demandaient constamment, si ses pigeons étaient à vendre. C’est alors qu’il prend conscience du potentiel économique de cette activité, et qu’il décide ensuite de quitter son travail à plein temps dans la gendarmerie pour se consacrer uniquement à cette activité.

Une activité rentable

L’activité de l’élevage de pigeons connaît une demande très forte dans le pays, selon Ousseynou Diakhaté. Il dit vendre ses pigeons à une clientèle locale grandissante et exporte aussi dans tout le pays, ainsi qu’à l’étranger. Son chiffre d’affaires s’élèverait à plus de 20 millions de francs CFA par an, selon l’éleveur. L’élevage de pigeons semble donc être une activité à haut potentiel et visiblement très rentable.

L’entrepreneur précise toutefois qu’il s’agit d’une activité difficile et très sensible, comparée à l’activité de l’élevage de bétail ou de volaille. L’un des défis majeurs de cette activité est le maintien des pigeons en bonne santé. Car, comme chacun sait, le pigeon est une espèce très fragile. L’éleveur doit donc se perfectionner et s’améliorer continuellement. Il doit aussi connaître les besoins spécifiques de chaque race de pigeons. Mais, pour Ousseynou Diakhaté, les bénéfices l’emporteraient largement sur les difficultés propres à cette activité.

Développer et sensibiliser l’activité auprès des jeunes

Fort de sa réussite et de son expérience, le jeune éleveur souhaite maintenant développer la filière de l’élevage de pigeons dans tout le pays, à travers notamment des campagnes de sensibilisation auprès de la jeunesse Sénégalaise et des médias nationaux. Cette démarche vise à faire connaître l’activité de l’élevage de pigeons à l’ensemble de la population. Et qui sait, susciter peut-être des vocations ! 🙂

Source : AgenceEcofin

Laisser un commentaire

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)