Damilola Olokesusi a créé une plate-forme de covoiturage au Nigeria

Damilola Olokesusi est la co-fondatrice de la start-up nigériane « Shuttlers ». Il s’agit d’une plate-forme numérique qui permet aux utilisateurs de réserver, en ligne ou via une application mobile, des trajets sur des lignes fixes et à prix abordables en covoiturage.

Les utilisateurs peuvent réserver une place, effectuer des paiements et suivre les mises à jour de leur transport en temps réel dans une voiture partagée avec d’autres personnes.

L’entreprise pratique des prix inférieurs de 60 % à 80 % à ceux des services de transports publics dans le pays.

L’agression de sa sœur

Damilola a eu l’idée de lancer son entreprise, après l’agression de sa sœur par des hommes armés déguisés en chauffeurs de bus, alors qu’elle se rendait au travail.

Cette horrible expérience a suscité en moi l’envie de créer une solution que mes collègues, mes amis, ma famille et moi-même pouvions utiliser », explique-t-elle au magazine Forbes Afrique.

Des soutiens très prestigieux

L’entreprise a reçu des subventions de la Banque mondiale, d’Airtel et de Sahara Energy, qui lui ont permis de se développer très rapidement : elle est passée d’un itinéraire à 22 itinéraires à Lagos.

L’un de mes plus grands moments dans l’entreprise a été la rencontre avec le Président Muhammadu Buhari et le Vice-président Yemi Osinbajo lors d’une réunion privée… où j’ai eu l’occasion d’expliquer ce que nous faisons chez Shuttlers. »

Le même jour, je me suis présentée devant Mark Zuckerberg, le meilleur moment a été lorsqu’il a mentionné ‘Shuttlers’ dans l’un de ses messages sur Facebook », raconte-t-elle dans son entretien avec le magazine Forbes Afrique.

Une reconnaissance internationale

Depuis sa création, l’entreprise de Damilola a reçu de nombreux prix. Elle a notamment été l’une des lauréates du prix « Women In Africa for the Digital and Technology Award 2017 ». Et désignée également « Global Shaper » par le Forum économique mondial.

Les femmes, une cible stratégique

En proposant des trajets fixes, Damilola a vu juste. En effet, certains trajets du quotidien (domicile-travail) peuvent être source de stress et d’angoisse, surtout pour les femmes. Avec son idée d’entreprise, la jeune femme apporte une alternative aux transports publics.

Bravo Damilola !

Contact :

LinkedIn/ Twitter / Site Internet

Source : Forbes Afrique

Laisser un commentaire

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)